Evénements 2015

Mission ministérielle "Aptitude et Médecine du travail"

Inspection Générale des Affaires Sociales

 

Document de synthèse complémentaire à l'audition de Reliance & Travail

 

le 26/02/15 

 les 3 & 4 déc. 2015

 

Colloque International

F. TOSQUELLES ET LE TRAVAIL 

 

Organisé à l'UTRPP et l'Université Paris 13 SPC

avec le GEM l'Entre-Temps de Saint-Denis

 

 19 & 20 nov. 2015

de 8h30 à 17h30

Colloque " Travail et Créativité "  à L'ESCP Europe, à Paris. 

 

Comité d'organisation : Gilles Amado (HEC), Jean-Philippe Bouilloud (ESCP), Dominique

Lhuilier (Cnam), Anne-Lise Ulmann (Cnam).

 

 8 oct. 2015

8h45 à 17h30

 

Colloque "Les Risques Psychosociaux : comment agir ensemble ?"

 

à l’UGC Ciné Cité Paris 19, organisé par La Direccte d’Ile-de-France

 

 

 

Mai 2015

Le Rapport  Groupe de travail

"Aptitude et Médecine du travail"

 

 

 

26 juin 2015

de 8h30 à 18h

Conférences sur le "Handicap psychique et travail" :

 

L'Université de Bordeaux, Dr Sonia Laberon, Pr Marc Corbière, Dr Philippe Auvergnon, Dr Loic Lerouge & Dr Antoinette Prouteau vous invitent à la 2ème journée d'études intitulée :

 

« Visages de la dépression en organisation »

 

Cette journée s'adresse particulièrement dirigeants, acteurs des services de ressources humaines, ainsi qu'à ceux de l'insertion professionnelle et du maintien en emploi.

 

Vous trouverez      toutes les indications pour participer à cette manifestation ainsi que le programme de la journée.  

L'entrée est gratuite mais le nombre de place étant limité, l'inscription est obligatoire sur le lien suivant :  https://handicapsychique.typeform.com/to/JdgP4o

 

 

Plénière et Assemblée Générale

Lieu : Paris

Horaires : 9h30 - 18h

le 4/12/15

 

le 5/12/15

 

Conseil d'Administration

Lieu : Paris

Horaires : 15h - 19h

le 3/10/15

 

Conseil d'Administration

Lieu : MDA Paris

Horaires : 10h - 13h

Présentation de la journée d'étude sur : « Les écrits du psychologue en SST»
 

 

 

                                      Vendredi 04 avril 2014  -  MAISON DES PASSAGES A LYON

 

 

L'intégration des psychologues en Services de Santé au Travail Interentreprises allant croissante, les modalités d'articulation de sa pratique, très diverse d'un service à un autre, avec celle des médecins du travail et des autres acteurs de l’équipe pluridisciplinaire, soulève des questionnements et provoque des débats...Notamment du point de vue de la transmission des informations. Le psychologue, qui n'est pas considéré comme un professionnel de santé au sens du Code de la Santé Publique, souvent confondu dans la masse « IPRP », produit des écrits spécifiques. La plupart du temps, il s’agit soit de rapports d'interventions en milieu de travail, soit de comptes rendu d'entretiens individuels. Considéré comme un instrument de l’action pour le psychologue, l’écrit est pensé en fonction du destinataire (individuel – salarié, employeur - ou collectif – les acteurs de l’entreprise, les IRP), de sa visée (compte rendu d’entretien, restitution d’intervention, point d’étape, bilan…) et des enjeux de la situation d’intervention.  Pourtant les questions déontologiques ne se poseraient pas avec la même acuité en fonction du type d’écrit.

 

Dès lors, il semble intéressant à travers cette journée de pointer et d’approfondir les questionnements sensibles touchant la coopération psychologue – médecin du travail :

 

Accordons-nous la même fonction à l’écrit que l’on soit médecin ou psychologue ? Jusqu’où aller dans une préconisation par écrit ? Comment articuler les écrits du psychologue et le droit d’alerte du médecin du travail ? Suite à un entretien individuel, quelles informations doivent être transmises au médecin du travail, souvent demandeur/prescripteur de cet entretien ? Quel est le droit de regard du salarié ou des groupes de salariés ayant bénéficié du travail avec le psychologue ? Pouvons-nous faire référence à la notion de « secret partagé » ? Si compte rendu il y a, devient-il de facto une pièce du Dossier Médical de Santé au Travail (DMST) ou du dossier entreprise ? Quelle position adopter lorsqu'un écrit du psychologue est demandé par un salarié en conflit avec son employeur ? Que faire lorsque l’écrit produit par le psychologue n’est pas validé par le médecin du travail ? Les réponses à ces questions et à bien d’autres ne vont pas de soi. Elles participent fondamentalement à la construction des règles du travailler en pluridisciplinarité et de l'identité du métier de psychologue en santé au travail. C’est pourquoi Reliance & Travail, Réseau National des Psychologues et Psychosociologues en SSTI, a souhaité organiser cette journée de travail en invitant des psychologues et des médecins du travail à penser et construire ensemble ces réponses. 

 

Deux intervenants, ayant une expérience singulière de ces questions seront associés à nos réflexions et élaborations communes. D’une part, Marie-Jeanne Robineau qui est psychologue et formatrice aux écrits du psychologue au sein de la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie ; d’autre part, Dominique Huez, médecin du travail et vice-président de l’Association de Santé Médecine du Travail.

 

L’usage professionnel du titre de psychologue est défini par l’article 44 de la loi n°85-772 du 25 juillet 1985 complété par l’article 57 de la loi n°2002-303 du 4 mars 2002 qui fait obligation aux psychologues de s’inscrire sur les listes ADELI. Le Code de Déontologie des Psychologues né en mars 1996, a été actualisé en février 2012. Ce dernier sert de règle aux personnes titulaires du titre de psychologue quels que soient leur mode et leur cadre d’exercice. Le respect de ces règles protège le public des mésusages de la psychologie et l’utilisation de méthodes et techniques se réclamant abusivement de la psychologie.

Questionnaire : bilan & perspectives

Suite à la réunion du CA et de l'AG en décembre 2012, les membres du CA ont souhaité s'adresser aux adhérents afin :

 

 

  •  de mieux cerner/définir les attentes des adhérents

  •  les possibilités et les contraintes quant à la participation, à l'investissement de chacun

  •  de faire un état des lieux des motivations des adhérents

  •  d'améliorer le fonctionnement (participation aux AG, gestion financière, logistique, adhésion...) et le développement de R&T

  •  de mieux définir le sens des actions présentes et futures de R&T.

 


Nous vous avons constitué un questionnaire que vous trouverez en cliquant sur ce lien suivant :

 


 

 

                                                     La date limite de réponse est fixée au 10 juillet 2015.

 

 

Nous comptons sur votre participation afin d'améliorer notre fonctionnement actuel. .

 

© 2020 by Elise Rabillard,

 created with Wix.com